Les Vins De Terroir

Edition du 25/05/2021
 

Duclot

Réputation

PETRUS


Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu’en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c’est son fils Olivier, aujourd’hui, qui est aux commandes) : “Lorsque l’on parle d’un vin, il faut d’abord présenter le sol, c’est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l’originalité est particulièrement importante puisque l’on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c’est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l’ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d’altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d’aller vers le bas. Ainsi, il n’y a jamais d’excès d’eau mais l’une des vertus de l’argile est ce pouvoir de rétention d’eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l’eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c’est aussi l’expression d’un cépage, le Merlot, qui s’épanouit pleinement sur ces argiles. C’est un vignoble très ancien. J’y suis arrivé en 1964 et j’ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d’âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l’Inra et la chambre d’agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu’on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S’ensuit l’élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l’étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l’indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d’un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d’évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l’exceptionnel 1947…” Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Duclot est la référence incontournable du négoce de grands vins depuis sa création à Bordeaux en 1886. Pour le négociant, l’enjeu de ce déménagement est d’affirmer toujours plus son ancrage sur la fameuse “place” de Bordeaux, tout en marquant nettement son esprit d’ouverture face aux opportunités des différents marchés, sous la houlette de sa directrice générale Ariane Khaida. Quant au stock - plusieurs millions de bouteilles - il reste en lieu sûr dans les chais de Duclot, une plateforme logistique de 20 000 m2 située à Martignas, aux portes de Bordeaux. Ariane Khaïda dirige Duclot depuis quatre ans. “Notre site internet Chateauprimeur est le seul site internet au monde dédié à la vente de vins en primeurs, faisant bénéficier nos clients de cet accès direct aux allocations des châteaux. Concernant Chateaunet, nos magasins se sont offert un lifting pour mieux répondre aux attentes des clients en proposant une immersion totale dans l’univers des vins, Champagnes et spiritueux.”

   

Duclot

Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex






> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993.
“Pour nous, dixit François Bouquier, l'année 2020 n'a pas été de tout repos. Le 31 Mars, des gelées ont impacté des parcelles de Merlot, puis, en Juin, apparition du mildiou puis sécheresse d'où perte d'eau sur les raisins et récolte diminuée par deux en blanc et en rouge avec des vendanges précoces le 26 Août. Néanmoins, les 50% restants ont produit des vins d'une grande richesse, charnus, avec des jus équilibrés, notamment pour les rouges qui sont fort prometteurs. Les blancs ont beaucoup de concentration, d'arômes, et une belle profondeur. Nous commercialisons : Pessac Léognan rouge 2016, 2018, 2019, et Pessac Léognan blanc 2019 puis 2020.” Ce domaine est remarquable, les vins sont réguliers et on le voit, une nouvelle fois, avec ce Pessac-Léognan rouge 2018, il est riche et suave, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, servi par une belle structure, très prometteur. Le 2016 est une réussite, développant des tanins mûrs, un vin savoureux, charmeur, à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois, de groseille et de cerise mûre, de bouche ample. Beau 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d’humus, bien charnu, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, de bouche pleine.  Superbe Pessac-Léognan blanc 2019, est riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pomme, il dégage une bouche puissante et une longue finale. Le 2018, riche, très floral, très parfumé, d’une longue finale, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé. Remarquable 2016, gras, dense, ample, aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance. 

François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

Château du PAYRE


Exploitation qui se transmet depuis cinq générations de mère en fille. Vinification sans soufre, utilisation de produit phytosanitaire Bio contrôlé. Le domaine est certifié HVE 3 et Terra Vitis. “C'est dans cette belle région verdoyante et vallonnée de l'Entre Deux Mers que nous exploitons 40 ha de vignes. Le terroir est constitué de sols, selon nos îlots, argilo-graveleux, argilo-sablonneux et argilo-limoneux. Cette diversité permet d'offrir des vins à forte personnalité avec des arômes de fruits mûrs, agréables à boire dès leur jeunesse. Beau Cadillac Côtes de Bordeaux Rouge Perle du Payre 2017, 100% Merlot, vieilles vignes de 50 ans, élevage en barriques neuves pendant 14 mois, de jolie robe pourpre, un vin qui révèle un bouquet de notes épicées et poivrées, ample en bouche avec des tanins denses et veloutés, d’une finale persistante. Très agréable Cadillac Côtes de Bordeaux 2018, 80% Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet Sauvignon, bien charnu, de bouche ample et parfumée, il est tout en persistance d’arômes (fruits rouges mûrs, cannelle), tout en charme. Le Cadillac blanc Domaine du Vic 2018, 100% Sémillon, généreux et charmeur, gras, tout en nuances de fruits blancs, avec, en finale, des notes de grillél, de rose et de citron, d'une grande persistance. Séduisant Bordeaux blanc sec 2020, 95% Sauvignon blanc et 5% Sauvignon gris, ample et vif, qui mêle distinction et fermeté, de bouche franche aux notes florales subtiles en finale. Goûtez encore le Cadillac Côtes de Bordeaux rouge cuvée Réserve 2016, avec des nuances caractéristiques de petits fruits macérés, c’est un vin typé, de charpente à la fois ample et souple. Et enfin le Crémant de Bordeaux rosé Les Fines du Payre 2018, accompagnera idéalement vos desserts aux chocolats ou tartes au fruits. Découvrez les chambres et table d’hôtes sur place.

Scea Vignobles Arnaud & Marcuzzi
13, Le Vic
33410 Cardan
Téléphone :05 56 62 60 91 et 06 73 86 21 75
Email : chateaudupayre@gmail.com
Site personnel : www.chateau-du-payre.fr

Domaine LUQUET depuis 1878


La viticulture prend place dans cette famille depuis un siècle et six générations. En 1966, Roger, avec son épouse Renée, s’installent sur les 4 ha 70 qui composent alors le domaine. Après des années d’efforts, un réseau de vente se tisse en France et à l’étranger. En 1972, la totalité de la récolte est mise en bouteilles. L’exploitation s’étend en Saint-Véran et Mâcon. La superficie atteint 30 ha (en Pouilly-Fuissé, Pouilly-Loché, Saint-Véran, Mâcon-Villages, Bourgogne Pinot et Crémant de Bourgogne). Christine (fille de Roger et Renée) intègre le domaine en 1987. En 1992, Patrick (fils de Roger et Renée) rejoint le reste de la famille. La 5e et la 6e génération, avec l’arrivée de Loïc et Kévin, travaillent côte à côte et agrandissent l’exploitation en Saint-Véran et Pouilly-Fuissé ainsi qu’en Mâcon-Villages (dans la région clunysoise). Très jolie palette aromatique pour ce Pouilly Fuissé Vieilles Vignes 2019, très aromatique (noix, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin toujours charmeur comme le superbe Pouilly-Fuissé cuvée Terroir 2019, à la fois très fin et très structuré, d’une belle finale dominée par des nuances de tilleul et d’abricot frais, très plaisant par sa persistance d’arômes au palais. Le Pouilly-Fuissé Au Bourg 2019 associe richesse aromatique et persistance en bouche, ample et dense, avec ces senteurs de reinette, de coing et de noix. Beau Pouilly-Loché blanc Aux Scellés 2019, aux arômes de noisette et d’amande grillée, de belle robe jaune pâle aux reflets d’or, un vin gras, ample, puissant et élégant à la fois, une belle réussite. On ne résiste pas au Mâcon-Villages blanc Clos de Condemine 2019, vif, avec des nuances de pomme et de bruyère, vraiment très séduisant, comme le Mâcon-Villages blanc Les Mulots 2019, nerveux, équilibré avec des notes aromatiques subtiles de pamplemousse et de lis, un joli vin que l’on vous conseille avec une friture de calamars et de langoustines ou un navarin aux pommes de terre. Il faut goûter aussi leur Bourgogne rouge Pinot noir 2019, fruité, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample et très persistant en bouche. On poursuit avec le Pouilly-Fuissé En Chatenet 2018, aux senteurs de noisette et de pomme mûre, tout en rondeur, il est de bonne bouche fruitée. Joli Pouilly-Loché blanc cuvée La Colonge 2018, où s’associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, d’une grande finesse, un vin suave, d’une belle finale. Nous avons également goûté ce Mâcon-Villages blanc cuvée Le Pavillon 2018, avec ces notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, il est tout en nuances, d’une belle finale minérale. Le Saint-Véran Tradition 2019, de bouche intense où dominent les agrumes et les petits fruits secs, parfait sur des feuilletés au fromage ou un colin froid mayonnaise.


101, rue du Bourg
71960 Fuissé
Téléphone :03 85 35 60 91
Email : domaine@domaine-luquet.com
Site personnel : www.domaine-luquet.com

DOMAINE BRISSON


La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. Interview : "Le 2018 a été une année qualitative et quantitative pour les viticulteurs qui ont su attendre avant de vendanger et il n’a pas été facile de vinifier à cause des degrés très élevés. Nous mettons sur le marché cette année les 2015, 2016, 2017 et en Juillet, le 2018". Depuis 2009, le cahier des charges Terra Vitis a permis de progresser encore dans la qualité des Vins. Pas de thermovinification, des vinifications traditionnelles, d'où des Vins de belle couleur avec une bonne aptitude à vieillir. Nous avons d’ailleurs ouvert récemment une bouteille de 1984, qui était remarquable. Millésimes à la vente en 2016 : La Louve 2014, 2015 - Vieilles Vignes 2001, 2003, 2004, 2009, 2010, 2011. L'actualité au Domaine : "Mes deux fils, Michel et Louis m’accompagnent désormais dans la gestion du vignoble, et je continue à développer de plus en plus notre activité en œnotourisme : ateliers de dégustation, avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritif vigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur. Day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection....” Notes de dégustations de Patrick Dussert : Ce Morgon Les Charmes rouge La Louve 2017 est d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de cerise, on est séduit par sa belle structure qui lui prédit un bel avenir. Le 2016, riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse, que l’on vous conseille sur des cochonnailles chaudes ou une daube de canard. Superbe 2015, racé, épicé, aux senteurs subtiles où dominent les fruits mûrs, le musc et la violette, tout en structure, très typé, alliant finesse et charpente, d’une belle harmonie en bouche, de belle garde. Nous vous conseillons aussi le Morgon Les Charmes Noble Tradition rouge 2009, Terra Vitis, à la fois charnu et soyeux, coloré, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, de bouche ample. Faites-vous toujours plaisir avec le formidable Morgon Vieilles Vignes 2009, aux arômes de kirsch, riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse, alliant finesse et structure, parfait sur une dinde farcie ou un jarret de veau aux oignons. Quant au Beaujolais-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Beaujolais-Villages 2018, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, souple, corsé, d’un beau grenat foncé, il est classique et friand.


Les Pillets - Chemin de Romains
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : gerard-brisson
Site personnel : www.gerard-brisson.com


> Nos dégustations de la semaine

Château de ROUSSE


Vignoble de 10 ha, en terrasses, faisant face aux Pyrénées.  
Beau Jurançon cuvée Quatuor 2018, 60% Gros Manseng, 25% Petit Manseng et 15% Courbu, élevage sur lies pendant 10 mois avec 1/4 de fûts neufs, avec ces notes de fumé spécifiques, très bien vinifié, associe la fraîcheur à l?élégance, de robe brillante et limpide, de bouche dense, un vin très typé (9,50 €). Le Jurançon cuvée Sédution 2018, 100% Petit Manseng, élevage sur lies pendant 14 mois avec 1/4 de fûts neufs, porte bien son nom, une bouche concentrée et d?une belle vinosité mais tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé, les fleurs fraîches et la pêche jaune (15,50 €).
Et ce Jurançon sec 2019, 100% Gros Manseng, élevage sur lies pendant 6 mois en cuves Inox, tout en subtilité, où s?entremêlent des connotations d?amande, de poire et de bruyère, un vin très équilibré, d?une belle harmonie, de robe jaune clair (9,50 €).

Marc et Olivier Labat
La Chapelle-de-Rousse
64110 Jurançon
Tél. : 05 59 21 75 08
Email : chateauderousse@wanadoo.fr
 


BOREL-LUCAS


Domaine de CHEVIGNEUX


Un vignoble de 6 ha (dont 2 en projet de replantation), face au lac du Bourget repris en 2007 par Lisa Gilmore et ses associés. Méthode culturale traditionnelle, dans un souci de respect de la plante et des sols. Sélections parcellaires, quasiment tous les vins sont élevés en barriques à l?exception du Chautagne blanc.
On se fait plaisir avec le Chautagne blanc Fûts de Chêne 2017, 90% de Jacquère, le cépage blanc traditionnel de Savoie et 10% d?Aligoté, élevage en cuves et en barriques, il est parfumé et persistant, sec et complexe, marqué par sa finesse aromatique en bouche et une persistance certaine.
Le Chautagne Mondeuse Fûts de Chêne 2017, vin issu de l?ancien cépage savoyard la Mondeuse, élevage en cuves et en barriques pendant 6 mois, au nez de fruits noirs, de bouche à la fois puissante et ronde, c?est un vin qui affiche son caractère et s?apprécie, notamment, sur un sauté de veau printanier ou des grillades de porc.
Goûtez le Chautagne Gamay Tradition 2017, cépage Gamay issu de vieilles vignes de 40 ans d?âge en moyenne, élevage en cuves, gourmand, bouqueté et franc comme il le faut et enfin ce Gamay rosé 2017, floral et bien gourmand.

Lisa Gilmore
747, rue de Chevigneux
73310 Chindrieux
Tél. : 06 81 15 66 06
Email : domainedechevigneux@gmail.com
www.domaine-de-chevigneux.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019

 



Domaine de LAVAUR


Château Les GRAVES


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Château JOUVENTE


Étienne OUDART


DRAPPIER


Domaine DENUZILLER


Château ORISSE du CASSE


Domaine Alain GEOFFROY


MANNOURY


Rémy MASSIN et Fils


Cédric CHIGNARD


BADER MIMEUR


Château FONROQUE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château de VIMONT


Domaine Anthony CHARVET


Château La CROIX MEUNIER


Château FOURCAS-DUPRÉ


Domaine Jacques CARILLON


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Château de PANIGON


Guy LARMANDIER


Château BÉCHEREAU


Domaine de ROSIERS


Château BELLE GARDE


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Domaine La MEREUILLE


Domaine de la VALÉRIANE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château GAUTOUL



DOMAINE ALARY


CLOS TRIMOULET


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE L'AMAUVE


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU PONT LES MOINES


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU MACQUIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales