Les Vins De Terroir

Edition du 23/06/2015
 

BESTHEIM

Tradition

BESTHEIM

"Nous sommes en train de re-visiter tout notre packaging, nous dit précise Thierry Schœpfer, avec notre nouveau logo qui va devenir un sigle référant, les bouteilles d’Alsace vont être d’une couleur plus chaleureuse de teinte “feuille morte”, des finitions en gaufrage, de nouvelles étiquettes autocollantes au design étudié, des capsules en alu, des cartons en couleur... tout un ensemble qui tend à “premiumiser” l’offre et la gamme des vins de Bestheim.


C’est en adéquation avec notre volonté de monter en gamme, une politique que nous poursuivons depuis quelques années déjà et que nous affirmons encore plus, aussi bien par le contenant que le contenu. Pour le millésime 2013, nous avons procédé différemment en faisant une sélection sévère à l’arrivée des raisins pour proposer les meilleurs vins possible ! Dans sa politique de grands vins, Bestheim développe des cuvées particulières issues de sélections de terroirs associés à un cépage, c’est le cas de ce Sylvaner Weinberg 2009 : nez typé Sylvaner avec des arômes fruités d’une belle concentration, rare pour le cépage. Belle attaque en bouche, avec beaucoup de fraîcheur et de fruité. Ce vin possède une belle charpente que l’on peut expliquer par l’âge des vignes (trois parcelles de plus de trente ans d’âge). C’est dans le bas du village de Mittelbergheimk, terroir marno-calcaire que ce cépage s’exprime avec beaucoup d’élégance et de richesse. Le village abrite notamment le Grand cru Zotzenberg, où le Sylvaner peut revendiquer l’appellation Alsace Grand Cru ! C’est un vin riche et ample. Remarquablement frais et léger, avec un fruité discret, il sait aussi montrer une belle vivacité. Il se marie avec bonheur avec les hors d’œuvres, les salades composées, les fruits de mer et crustacés. Gewurztraminer Grand Cru Mambourg 2012 : nez généreux aux arômes de fruits, de fleurs, le tout sur fond d’épices. La bouche est opulente et expressive, les arômes « tapissent » le palais tout en respectant l’équilibre nécessaire entre le moelleux et la fraîcheur. Exposé plein sud à flanc de colline, le Mambourg domine Sigolsheim. C’est l’un des coteaux les plus précoces de la plaine d’Alsace. Il profite d’une durée d’ensoleillement optimale. Le sol calcimagnésique se développe sur les conglomérats calcaires et marnes. C’est une terre à Gewurztraminer avant tout. Ce Gewurztraminer se dégustera très bien avec les fromages de caractères (Munster, Roquefort…), les foies gras de canard et les desserts comme les pâtisseries, les vacherins glacés ou encore à l’apéritif avec un kougelhof. Un vrai vin de fêtes. Pinot Gris Réserve 2012 : ce vin vous offre ses arômes de sous bois et d’abricot propres au cépage, ainsi qu’une nuance de fruits secs certaine. Rond et gouleyant, ce vin se distingue grâce à la finesse de ses arômes, il offre également un bel équilibre entre sa fraîcheur et sa matière. Le Pinot Gris développe une opulence et une saveur caractéristiques. Charpenté, rond et long en bouche, il présente des arômes complexes de sous-bois parfois légèrement fumés. Les vins de réserve millésimés sont spécialement sélectionnés pour leur typicité de cépage et personnalisés par leur millésime. Compagnon idéal des tourtes et terrines, il se marie très bien avec les viandes blanches et les poissons en sauce. Crémant d’Alsace Prestige Bedtheim : robe jaune clair à la mousse d’une grande finesse. Nez complexe, fin et épanoui qui offre une vaste palette d’arômes. On retrouve des notes de framboises, de pain brioché et de fleurs. Un feu d’artifice ! La bouche, très ample et grasse, présente une jolie persistance aromatique aux connotations de framboise et de fruits secs. Cette cuvée raffinée et structurée affiche une belle vivacité qui témoigne du savoir-faire de la Maison. Cette cuvée est issue d’une sélection de nos meilleurs terroirs calcaires situés sur la commune de Westhalten (La Vallée Noble). Il est élevé sur latte durant 36 mois minimum, ce qui lui confère sa richesse et sa structure. L’habillage ainsi que le design propre de la bouteille apportent une touche originale à ce produit festif par excellence. Compagnon des moments de fêtes et des grandes occasions il sera servi en apéritif, avec les desserts ou avec des poissons grillés comme un dos de saumon."

   

BESTHEIM

Directeur général : Thierry Schoepfer
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone : 03 89 49 09 29
Télécopie : 03 89 49 09 20
Email : vignobles@bestheim.com

Site : www.vinsdusiecle.com/bestheim




> Le palmares des vins


CLASSEMENT ALSACE
e_alsace.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
REINHART
7 VIGNES
BESTHEIM
GRESSER
Georges KLEIN
René KOCH
P. ARNOLD
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
DOPFF ET IRION
SAINT REMY
G. METZ
Jean-Louis KAMM
Victor HERTZ
BECK/REMPART
VIELWEBER
GEWURTZTRAMINER
D. PETERMANN
BESTHEIM
HAULLER
DUSSOURT
Fernand ENGEL
HAEGI
GILG
GOCKER
BAUMANN ZIRGEL
C. BLEGER
Pierre FRICK
André HARTMANN
FREY-SOHLER
J. et C. LINDENLAUB
BECKER
Claude BERGER
R. FALLER
(Damien KELHETTER)
(Lucien SCHIRMER)
TOKAY PINOT BLANC
D. PETERMANN
P. ARNOLD
Cave HUNAWIHR
René KOCH
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON
REYSZ-JOST
CAVE PFAFFENHEIM
GILG
RUHLMANN-SCHUTZ
Ch.et Dom. FREY
KIRSCHNER
P. SCHAEFFER
Edmond RENTZ
KELHETTER (PB)
HALBEISEN (Muscat)
Cave KAES (Muscat)
SCHLUMBERGER
CREMANTS PINOT NOIR
C. BLEGER
BESTHEIM
Pierre FRICK (PB)
DUSSOURT
Jacques ILTIS
André HARTMANN (PN)
Fernand ENGEL
Ch. et Dom. FREY
HUBER et BLEGER
Georges KLEIN
STOEFFLER
Aline et Rémy SIMON
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
STOEFFLER
Fernand ENGEL
Ch.et Dom. FREY
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
René KOCH
REYSZ-JOST
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
BROBECKER
René FLECK



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
(Château d'ORSCHWIHR)
BLANCK
Charles BAUR
KOESTEL
Edgar SCHALLER
(Moulin DUSENBACH)
A. STENTZ
GEWURTZTRAMINER
(H. REYSER*)
KLINGENFUS
GSELL
FACKER-ACKERMANN
HAEGELIN
TOKAY PINOT BLANC
2 LUNES
André ANCEL
STINTZI*
M-C et P. BORÈS
Robert HEYBERGER
ULMER*
CREMANTS PINOT NOIR
Eric LICHTLÉ*
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Philippe SOHLER

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Maurice SCHOECH*
GEWURTZTRAMINER
(Léon BOESCH)
TOKAY PINOT BLANC
(Jean BUTTERLIN)
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Un vignoble de 50 ha réparti pour les 3/4 en coteaux et 1/4 en plateaux, planté en Cabernet franc, avec un âge moyen des vignes de 30 ans, les plus vieilles atteignant 80 ans, plantées sur des sols à dominante argilo-siliceuse sur les plateaux et les coteaux, et des sols de sable et de graviers en plaine. Le Chinon Le Chêne Vert 2012, un hectare seulement pour ce superbe clos sur une pente à 20%, un sol assez exceptionnel car peu courant dans la région, sorte de falun appelé “millarge”, fort bien élevé 12 mois en barriques d’un vin, est de couleur profonde, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, aux tanins puissants et soyeux à la fois. Le Chinon cuvée Le Clos 2012, de robe rubis foncé, développe des arômes fruités (mûre, cassis), un vin classique. Le Chinon cuvée Les Cornuelles 2011, issu de très vieilles vignes de 50 à 100 ans sur sol argilo-calcaire, coteaux très pentus, exposition plein sud, coloré, charpenté, parfumé, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d’humus, est dense, de très bonne évolution, très abordable. Goûtez le Chinon Le Logis de La Bouchardière 2013, au nez de mûre et d’humus, charnu, aux connotations de cassis et de fraise des bois, mêlant rondeur et structure. Joli Chinon rosé 2013, au nez de petits fruits secs (abricot), tout en fraîcheur en bouche.

Serge et Bruno Sourdais

37500 Cravant-Les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 04 27
Télécopie :02 47 93 38 52
Email : info@sergeetbrunosourdais.com
Site personnel : www.sergeetbrunosourdais.com

MÉDOT


Fondée en 1899 par Jules Médot, la Maison est restée dans la famille du fondateur durant 5 générations. Aujourd’hui, elle exprime sa différence et sa personnalité au sein d’un petit groupe familial champenois, que dirige Thierry Lombard (voir Champagne Lombard). Loin des modes et tendances actuelles, le Champagne Médot affiche un souci permanent du travail bien fait, dans le respect de ses idées, et revendique son côté très traditionaliste pour rester fidèle à son style forgé au fil du temps. La gamme reflète bien ce caractère, que les amateurs Britanniques qualifient amicalement de “Nicely Old Fashioned”. Pour élaborer ses cuvées, la Maison a pris le parti d’associer au savoir-faire ancestral et aux compétences humaines, des outils de production garants d’une belle régularité qualitative, tels qu’une cuverie Inox thermo-régulée, des gyropalettes, et des chaînes de dégorgement, de dosage et de bouchage très performantes, en restant fidèle à ses assemblages marqués par le Pinot meunier, prédominant de la Montagne de Reims Ouest. “Les cuvées de notre Maison, précise Thierry Lombard, sont dominées par des assemblages de Pinot meunier des terroirs spécifiques de la Montagne de Reims, c’est d’ailleurs ce qui a toujours fait sa réputation. Des vins plutôt ronds, fruités, très agréables après deux ans de vieillissement en caves.” Le Médot Millésime 2005, de robe scintillante, séduit par ses notes d’amande et de miel, un Champagne ample, structuré, d’une belle finale. Le Médot 2006 est dans la lignée du 2005. Ce sont des Champagnes d’une belle richesse et d’une belle maturité à apprécier maintenant. Beau Champagne brut Confidence, parfait sur des alliances rares (foies gras, salades de truffes fraîches, viandes blanches et roses et pourquoi pas un vieux parmesan...). Remarquable brut Centenaire Royal Premier Cru, où le Pinot prête à l’assemblage sa noblesse, sa finesse étant assurée par le Chardonnay prépondérant. Le brut Premier Cru n’a rien à lui envier, avec une bouche puissante dominée par un caractère vineux et charpenté, aux nuances biscuitées et de pain d’épices. Excellent brut Rosé, issu d’un équilibre parfait entre le finesse du Pinot noir, la rondeur fruitée du Pinot meunier dont une petite partie de la récolte vinifiée en rouge, de mousse onctueuse et très fine, aux notes discrètes de fraise des bois et de framboise, distingué en bouche. Joli brut Tradition, dans lequel l’apport rond et fruité du Pinot meunier, judicieusement contenu par la puissance du Pinot noir et l’élégance du Chardonnay, lui confère un caractère équilibré teinté de raffinement. L’Extra Dry, de robe or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, est très franc, tout en fraîcheur, tout en finesse, de mousse persistante.

Thierry Lombard
1, rue des Cotelles - BP 118
51200 Épernay
Téléphone :03 26 59 57 40
Télécopie :03 26 54 16 38
Email : info@champagne-lombard.com
Site personnel : www.champagne-lombard.com

Château OLIVIER


Au cœur d'un vaste domaine composé de forêt, de prairies et de vignes, le Château émerge de ses bois comme dans une clairière. Sa belle architecture, ses plans d'eau et la qualité des bâtiments annexes, en font un site exceptionnel en pleine nature, à onze kilomètres seulement de Bordeaux. Olivier est une très ancienne seigneurie, dont on trouve trace dans le haut Moyen Age. Le Prince Noir, dit-on, aimait à y venir chasser, tant les forêts alentours étaient riches en gibier. Le domaine appartient depuis le XIXe siècle à une vieille famille bordelaise, la famille de Bethmann. Le vin de Château Olivier a été classé en 1953, tant en rouge qu'en blanc. Le Château Olivier a la particularité rare d'être pourvu d'excellents terroirs pour le vin rouge comme pour le vin blanc. Sur 60 ha d'un terroir de graves sur socle argilo-calcaire, on y cultive six cépages différents. Un inventaire géologique très précis a révélé de nouvelles potentialités sur ce terroir, et des plantations récentes ont permis de remettre le vignoble dans le cadastre qui était le sien au XVIIIe siècle. Nous avons fait une bien jolie verticale sur place cette année : En blancs, ce Pessac-Léognan confirme qu’il développe une fraîcheur exceptionnelle, et l’on voit que le Sauvignon majoritaire s’accorde parfaitement à son terroir, son élevage étant parfaitement maîtrisé avec 30% de barriques neuves. Le 2013 est très séducteur, très vif, avec ces connotations de pamplemousse frais, un vin ample, vigoureux, dense et distingué à la fois, tout en fraîcheur et persistance en finale, superbe. Le 2012 est plus rond, au nez de poire, associant souplesse et vivacité, bien classique du millésime, de bouche complexe où l’on retrouve des nuances de citron, de musc et de narcisse. Le 2011 est remarquable, très marqué par le Sauvignon, très franc, d’une grande fraîcheur, au nez comme en bouche, une grande réussite comme ce 2009, d’un très joli nez (agrumes, amande), tout en finesse, très persistant au palais, qui dégage des senteurs intenses, un vin subtil et puissant à la fois, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches. En rouges (30% de barriques neuves environ), Laurent Lebrun nous explique que l’infuence du Cabernet augmente depuis cinq ou six ans, cela étant dû à une plantation dans un terroir très privilégié pour ce cépage; le 2012 se goûte bien, au nez complexe, avec une bouche puissante et encore très ferme, un vin qu’il faut laisser se faire. Le 2011 est plus souple mais avec du caractère également, aux connotations d’humus, légèrement poivré en finale. Beau 2010, qui commence à se fondre, de bouche savoureuse, aux nuances de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, complexe comme le 2009, dans la lignée, encore très jeune. Le 2008 est remarquable, avec ce côté de sous-bois, presque giboyeux, très caractéristique de ce millésime classique du bordelais, le vin se goûtant parfaitement en ce moment. Le 2007 est également très bon, suave, parfumé. On passe au 2005, où, à l’époque, le vin contenait plus de Merlot, ce qui lui apporte cette bouche charnue et une rondeur chaleureuse, délicat au palais. Le 2003, est plus dur, et le 2001 se goûte bien mieux, franc, fondu, de bouche pleine.

Famille de Bethmann

33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 73 31
Télécopie : 05 56 64 54 23
Email : mail@chateau-olivier.com
Site personnel : www.chateau-olivier.com

CHAMPAGNE J.-M. TISSIER


La famille Tissier, c’est l’expérience transmise de père en fils depuis 3 générations. Aujourd’hui, c’est Jacques Tissier qui gère le domaine, en succédant à son père Jean-Marie et à son grand-père Diogène Tissier. Et la relève est assurée avec ses fils, Gaëtan et Anthony qui ont déjà pris le chemin du Lycée viticole à Avize. La diversité de ce vignoble de 5.35 ha, permet des assemblages originaux lors de la composition des cuvées. Après la mise en bouteille, 3 à 5 années sont nécessaires au vin pour se parfaire dans les caves traditionnelles. L’entretien des vignes est effectué dans une démarche de lutte raisonnée et durable : analyses des sols, engrais organiques et algues marines, ainsi les vignes sont verdoyantes et produisent des raisins d’une rare qualité. On y goûte ce très réussi Champagne brut Rosé de Saignée cuvée Aphrodite, la dernière née de la gamme, très équilibrée, de belle teinte, tout en bouche, aux notes de framboise et de rose, ample en bouche, associant structure et distinction. La cuvée Prestige Apollon 2005, Chardonnay majoritaire (50%) et parts égales de Pinot noir et meunier (25% chacun), a bien mérité sa médaille d’Or au concours des Féminalise 2011, un Champagne qui m’a séduit par cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot frais, d’une bien jolie robe or clair avec quelques reflets verts, tout en distinction. Le brut Réserve, mêle fraîcheur et charpente, tout en bouche comme ce joli brut Rosé, caractéristique avec des connotations de fraise fraîche, un Champagne de table, parfait également sur les tartes.

Jacques Tissier
9, rue du Général Leclerc
51530 Chavot-Courcourt
Téléphone :03 26 54 17 47
Télécopie :09 70 32 07 15
Email : champagnej.mtissier@vinsdusiecle.com
Site : champagnej.mtissier
Site personnel : www.champagne-jm-tissier.com


> Nos dégustations de la semaine

Guy FARGE


“Le vin est le fruit d'une passion, d'une terre, d'un cépage, Du travail de l'homme et du temps.” Telle est la philosophie de Guy Farge qui, sur son domaine de 17 ha plantés au cœur des Côtes du Rhône septentrionales, œuvre entre tradition et modernité : travail au cheval sur certaines parcelles, utilisation de levures indigènes, cuves thermorégulées, élevage en barriques en chêne de 400l de 3 vins pour la majeure partie de la production.
Remarquable Cornas rouge Harmonie 2011, un beau vin typé comme on les aime, avec des notes de violette et de réglisse, riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution. Le Saint-Joseph rouge terre de Granit 2011 développe des tanins fins mais bien présents, un vin dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, ferme et très persistant en bouche. Le Saint-Joseph rouge Passion de Terrasse 2010, aux arômes de violette et de mûre, un vin gras, avec des notes de garrigue, charnu, d’une belle finale, tout en bouche. Beau Saint-Joseph blanc Vania, tout en charme, aux reflets verts avec des arômes de noix et d’agrumes, un vin d’une grande persistance, où s’associent rondeur et distinction, gras en bouche, très aromatique, d’une jolie finale.

18, Chemin de la Roue
07300 Saint-Jean-de-Muzols
Tél. : 04 75 06 58 49 et 06 08 21 31 72
Fax : 04 75 08 12 10
Email : guyfarge@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château VOSELLE


“Achetée en novembre 1965 par mon père, précise la propriétaire, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux. Puis, lors du nouveau dépôt de marque, il est devenu Château Voselle. Aux fil des ans, de petites parcelles de vignes et de terres sont achetées pour atteindre, en 1990, la superficie de 6 ha. Notre vignoble a toujours été en culture traditionnelle : le travail du sol est effectué mécaniquement par une succession de chaussages et de déchaussages, car chez nous le désherbant est banni.
Depuis 2004, nous avons équipé notre chai pour collecter les effluents vinicoles que nous faisons par la suite retraiter dans une station d’épuration spécifique. Puis, au vignoble, nous effectuons une lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible afin de privilégier le développement de la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires.”
Le tout explique ce Lalande-de-Pomerol 2011, de couleur profonde aux reflets violacés, avec des arômes aux nuances particulières de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire…), et de cuir, ample et complexe. Excellent 2010, bien caractéristique de ce millésime puissant, de bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, chaleureux, parfait sur une cuisine raffinée. Beau 2009, dense, aux tanins présents et fondus à la fois, est parfumé (mûre, humus), ample, généreux et persistant, aux tanins très bien équilibrés, un vin mêlant rondeur et charpente. 

Isabelle Golin-Simon
15, avenue de Chevrol
33500 Néac
Tél. : 05 57 51 61 77
Fax : 05 57 51 56 55
Email : chateau.voselle@orange.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château MAÏME


Au sommet. La propriété est riche en vestiges archéologiques et souvenirs religieux. Son nom “Maïme” signifie Maxime en Provençal, et provient de la Chapelle qui se trouve sur la propriété, construite en milieu du Moyen-Âge. Une nouvelle page s’écrit depuis quelques années avec l’arrivée de la famille Sibran-Garcia, conquise par la beauté des lieux et son authenticité.
Aux 18 ha répartis entre micaschiste en partie haute et argilo-sablonneux en partie basse, s’ajoutent 18 autres ha de grès sablonneux avec de nombreux galets qui assurent un excellent drainage et une bonne restitution nocturne de la chaleur emmagasinée dans la journée. Un enherbement maîtrisé, pour une meilleure aération des sols et une concurrence hydrique des vignes est pratiqué un rang sur deux avec labour de l’autre rang. Les traitements phytosanitaires s’effectuent de façon raisonnée, non systématique. La taille, étudiée, donne un rendement mesuré afin d’obtenir la concentration des meilleurs raisins.
Beau Côtes-de-Provence cuvée Raphaëlle rouge 2013, issu de vieux cépages de Syrah (90%) et Grenache (10%), au nez dominé par la griotte, la réglisse et l'humus, souple et corsé à la fois, de bouche puissante aux nuances de mûre et de cannelle. Le Côtes-de-Provence cuvée Véronique rouge 2011, issu d'un assemblage toujours à majorité de Syrah, d'une sélection parcellaires de la vendange, équilibré et souple, charnu, avec des arômes fondus de sous-bois et de cassis, de bouche ample et fruitée, avec des tanins veloutés, allie distinction et richesse. Excellent Côtes-de-Provence blanc 2013, parts égales de Rolle et d'Ugni Blanc (35% chacun, complété par du Sémillon), un vin qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits jaunes bien frais, de finale franche et florale, idéal sur des calamars glacés aux tomates. Le rosé 2013, aux senteurs de fleurs et d’épices, associant richesse et souplesse, de bouche fruitée, est parfait sur des rougets de roche. Le rosé Elégance 2012, tout en fruité et en finesse, frais, aux arômes de fleurs et de fruits secs, avec des effluves de petits fruits frais. “Cette cuvée, nous raconte Jean-Louis Sibran, est issue des Grenache 50%, Cinsault 50%, vendangés de nuit et donc préservés par le froid de tout départ en fermentation, le Grenache et le Cinsault subissant une macération pelliculaire. Ils sont recueillis individuellement en cuves après un pressurage mesuré et un débourbage précautionneux. Les jus sont maintenus à faible température, stabulation préfermentaire 10 jours à 8°, élevage sur lies fines... Remarquable rapport qualité-prix-plaisir.

Famille Sibran-Garcia
Route Nationale 7
83460 Les Arcs-sur-Argens
Tél. : 04 94 47 41 66
Fax : 04 94 47 42 08
Email : maime.terre@wanadoo.fr
www.chateau-maime.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château DARIUS


Domaine JAFFELIN Père et Fils


BARILLOT Père et Fils


THÉVENET-DELOUVIN


Domaine BERTHAUT


Frédéric MALETREZ


Domaine de L'AMAUVE


Château FONTBONNE


Domaine des MEIX


Château TRIANS


Château CROZE de PYS


HAMM


Domaine des HAUTS PERRAYS


Domaine CHAMPAGNON


Château LAFLEUR du ROY


Clos BELLEFOND


VAUTRAIN-PAULET



DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE GOURON


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE DE L'AMAUVE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales