Les Vins De Terroir

Edition du 09/05/2017
 

CHAMPAGNE LOMBARD

Prestige

LOMBARD et Cie

Cette Maison de Champagne familiale, située au cœur d’Épernay, est particulièrement attachée à une politique qualitative exemplaire, notamment à travers une sélection rigoureuse de Grands et Premiers Crus, sous l’impulsion de Thierry Lombard, petit-fils du fondateur.


Pour le Grand Cru 2004, l’assemblage est différent, c’est un Grand Cru Blanc de blancs où l’on retrouve la belle évolution du Chardonnay de la Côte des Blancs. La belle subtilité d’arômes s’associe à une matière ample, un très beau vin. Cuvée Tanagra : nouvelle présentation avec une bouteille au col plus élancé et une jolie couleur d’étiquette. C’est une cuvée qui connaît un franc succès, élaborée à partir de 2/3 Chardonnay et 1/3 Pinot noir avec une partie des vins de réserve élevés en fûts (demi-muids) pour apporter une légère touche d’oxydation ménagée. Pour conserver la fraîcheur, nous effectuons des fermentations malolactiques partielles, le résultat est formidable et vraiment très apprécié des connaisseurs. Pour le Rosé de Saignée nous avons isolé une parcelle qui s’appelle “les Marquises”, cette parcelle sera isolée tous les ans et entrera dans l’assemblage de Champagne Tanagra (70% de grand blancs GC et de la parcelle les Marquises). Nous poursuivons notre démarche sur le parcellaire. Pour le Tanagra, nous avons séparé des parcelles à Verzenay, “Les Corettes”, entre autres, tandis qu’à Avize, nous avons isolé une parcelle “Chemin de Flavigny”. Nous recherchons dans les Grands Crus une parcelle avec sa propre identité dans un terroir bien déterminé et nommé. Cette démarche qui tend vers la qualité permet de proposer des Champagnes excellents qui présentent surtout une typicité très intéressante. Nous avons, par exemple, vendangé à part une parcelle de Pinot meunier qui s’appelle “les Ribauds” à Villedommange, il y aura donc une bouteille “Les Ribauds” qui sortira dans quelques années (pas avant 2017). Il y a un intérêt pour les avancées originales qui permettent de se démarquer de l’ensemble. Ce que nous recherchons, quand nous élaborons nos Champagnes, c’est de mettre en valeur une typicité, un terroir, une originalité. Le parcellaire est une démarche récente en Champagne, cela fait trois ans que nous pratiquons cela. Nous avons identifié chaque parcelle de grands crus qui entre dans l’assemblage de Tanagra. Nous avons choisi trois villages que l’on juge complémentaire Chouilly, Mesnil-sur-Oger et Verzenay. Nous précisons à nos clients le nom des parcelles Grand Cru qui entrent dans l’assemblage, c’est un plus, une information que l’on offre à nos clients depuis trois ans maintenant. C’est une façon de rappeler que derrière l’appellation Champagne, il y a de grands terroirs, des parcelles, mais aussi des viticulteurs, des vinificateurs. Tanagra est volontairement issu de l’assemblage de Grands Crus sur ces trois communes. Le terroir de Mesnil-sur-Oger donne des Chardonnays assez puissants, celui de Chouilly, des Chardonnays fins et citronnés, et le terroir de Verzenay offre des Pinots noirs assez tendres. C’est ce qui donne à nos Champagnes cette grande complémentarité et cette belle complexité aromatique. Notre actualité 2016 est riche, car nous commençons une nouvelle gamme axée sur des Grands Crus avec des origines de villages, appuyée par un nouvel habillage très épuré. Des Grand Cru et Grand Cru Blancs de Blancs Grand Cru Village Chouilly, Verzenay en Blanc de Noirs et Le Mesnil-sur-Oger en Blanc. Donc trois Grands Crus qui viennent uniquement de parcelles des villages sélectionnés. La nouvelle gamme est due à un travail engagé depuis plusieurs années : il a fallu sélectionner les approvisionnements, les vinifier, une démarche entamée il y a 4 ou 5 ans. Nous avons fait tout ce travail de sélection et de vieillissement en bouteilles en amont et, maintenant, nous pouvons les sortir de la cave et les présenter à la dégustation. Nous avons une très belle gamme avec de grands crus de villages ce qui est tout à fait exceptionnel. Nous sommes des négociants mais avec une démarche très qualitative, nous sommes aussi très attachés au terroir et élaborons des Champagnes avec des parcelles uniquement du même village. Nous avons donc à la fois une gamme de Champagnes d’assemblages et une autre gamme de crus de villages.” On ne peut qu’exciter ses papilles avec cet exceptionnel Champagne cuvée Tanagra (en français, au XIXe siècle, un “Tanagra” symbolisait l’élégance, que l’on retrouve dans cette très belle bouteille), issu d’un assemblage de grands blancs (70%) et de Pinots noirs, élevé pas moins de 7 ans sur lattes, un Champagne parfumé, de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme reinette et les noisettes, d’une jolie finesse, mêle richesse aromatique et persistance en bouche, un vin ample, dense et distingué à la fois. “La gamme Tanagra a beaucoup de succès, poursuit Thierry Lombard, et nous continuons de l’améliorer dans le choix des parcelles pour son élaboration.” La cuvée Tanagra rosé, de couleur rose pâle, richement bouquetée, est une cuvée très fine, très persistante, alliant puissance et élégance, qui sent la framboise très mûre et dégage des nuances de fraise et de groseille au palais. Superbe Grand Cru Millésime 2008, de belle robe jaune, un vin riche et puissant, mêlant vivacité et rondeur, d’une belle finale, tout en fraîcheur, idéal à l’apéritif comme sur du saumon fumé. Dans la lignée, le Champagne Grand Cru Blanc de blancs, aux notes toastées, de bouche franche, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel au palais.  Le Champagne brut rosé Premier Cru, à la robe saumonée très pâle présente un nez délicat dans lequel on retrouve l’élégance et la fraîcheur du Chardonnay, avec une touche de cerise complexe et fondue apportée par les Pinots. Des notes de cassis explosent au palais. Parfait au cours d’un repas composé de viande blanche, ou un dessert, comme un gratin de fruits rouges. On poursuit avec ce Millésime 2004 Grand Cru Blancs de blancs, un Champagne rare, d’une belle longueur, fin, de mousse intense, aux connotations de fleurs et de pain grillé, avec cette touche délicatement grillée en finale, des nuances de fougère, de noix et de fruits frais, d'une grande finesse, un grand Champagne chaleureux. À la suite, ce Champagne brut Premier Cru, assemblage équilibré (50% de Chardonnay et 50% Pinot noir), avec ses notes de fruits (pêche, abricot et noix) et de pain d’épices, corsé et très fruité, est de mousse généreuse. Le brut Grand Cru, l’un des plus séduisants dégustés, tout en charme, dense et très fin à la fois, tout en subtilité avec des notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, allie élégance et persistance, tout en raffinement, d’une grande finesse d’arômes au nez comme en bouche. Il y a également ce brut Référence, provenant à parts égales de Pinots noir et meunier (40% chacun) avec 20% de Chardonnay, un Champagne avec des dominantes d’amande, de chèvrefeuille et de tilleul, où s’associent rondeur et distinction, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale.

   

CHAMPAGNE LOMBARD

Thierry Lombard
1, rue des Cotelles - BP 118
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 59 57 40
Télécopie : 03 26 54 16 38
Email : info@champagne-lombard.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
HAUT-MACO
MOULIN VIEUX
GRAND-MAISON
PUY D'AMOUR
HAUT-MOUSSEAU
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX
MARSAN
FAUGAS
HAUTS DE PALETTE
BAVOLIER
MELIN
CRANNE
PAYRE
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
ARTHUS
BELLEVUE
LAFLEUR BEAUSEJOUR
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX
TERRE BLANQUE
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
GRAND MOULIN
PETIT BOYER
GRAVES D'ARDONNEAU



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
(COLBERT*)
REYNAUD
LA CROIX DAVIDS
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX

LAMOTHE de HAUX*
ANNICHE
CEDRES
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
HAUT-BEYNAT
(CLOS VIEUX ROCHERS)
PILLEBOIS
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX


LACAUSSADE SAINT MARTIN
ESPERANCE
MAYNE-GUYON*
HAUT-BACON
MOINES
BERGERE-BRIMAUD

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX

BRETHOUS
(CARIGNAN)
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX


SEGONZAC
PETITS-ARNAUDS

> Nos coups de cœur de la semaine

ARNOUX & Fils


Au sommet, incontestablement. “Notre famille, nous précise Jean-François Arnoux, détient ce vignoble depuis 1717, depuis que le Seigneur de Lauris, fit don d’une parcelle à un ancêtre de la famille Arnoux, Pierre Bovis, le 13 avril 1717, pour être exact. Depuis ce jour, le vignoble s’est transmis de père en fils depuis 8 générations. Jusqu’au début du XXe siècle, il y avait de la polyculture avec notamment beaucoup de maraîchage dans la région. Mon grand-père Aimé, qui est né en 1901, a développé le vignoble et, en 1936, a créé la Cave du Vieux Clocher. Nous avons nos vignes sur un joli terroir de garrigue situé au début du plateau qui redescend vers Courthézon, poursuit Jean-François Arnoux. Un beau sol constitué des célèbres galets roulés (commencement du prestigieux terroir de Châteauneuf-du-Pape), qui restituent la nuit la chaleur emmagasinée pendant la journée, permettant ainsi aux baies, une maturation optimale. Ce terroir est particulièrement adapté à la production de vins rouges. Nous sommes aussi vinificateurs et achetons des raisins que nous vinifions dans nos chais, ce qui nous permet d’avoir une gamme complète des vins de la Vallée du Rhône. Nous avons su marier le traditionnel et le modernisme, avec un cuvier traditionnel, des cuves béton, des foudres, des pressoirs pneumatiques, éraffloirs... Notre cuve tronconique se révèle être un atout qualitatif important et nous récoltons à la main pour préserver au maximum la qualité des raisins. Le 2016 est un super millésime, quantité et qualité sont au rendez-vous. Nous avons vendangé aux dates habituelles, les raisins étaient bien mûrs et sains. La vigne a un peu souffert de la sécheresse mais la qualité est exceptionnelle ! Le 2015 qui lui précède est aussi de grande qualité, vraiment deux millésimes fantastiques qui se succèdent. Notre Vieux Clocher 2015 est très gourmand, explosion de fruits rouges et noirs (cassis, framboise) et de notes de poivre et de réglisse, bel équilibre, belle richesse, ampleur veloutée qui procure beaucoup de plaisir en bouche, pas trop d’extraction pour garder le coté friand, les tanins sont très soyeux. Le Seigneur de Lauris 2013 est un vin issu de vieilles vignes avec de longues cuvaisons afin d’extraire toute la potentialité du terroir. Grâce à la sélection parcellaire, au tri et aux petits rendements, nous avons obtenu une belle qualité de vin sur la gourmandise. Un vin plus fruité que gras, tout en charme, après 4 mois d’élevage en foudres, on est séduit par son côté fruité avec des notes évoluées. En octobre, c’est notre cuvée “1717” 2014 qui sort, c’est un très joli millésime, gourmand, avec beaucoup d’arômes de fruits noirs confiturés, de fines notes d’épices, de torréfaction, longue finale fondue et persistante.” Pour l’instant, il y a ce formidable Vacqueyras “1717” 2012, qui rend hommage au début de l’histoire vigneronne de la famille, sélection parcellaire des plus vieilles vignes de Grenache et Syrah, vin dense, aux arômes de fruits cuits, de réglisse et d’épices, où les tanins fondus alliés à une belle rondeur, lui donnent un soyeux étonnant, un vin très gourmand, d’une belle concentration mais avec de la fraîcheur en attaque, racé comme on les aime. Le 2011 est un vin velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, légèrement épicé en finale. Le Vacqueyras Château Les Pénitents rouge 2013, d’une très belle expression du fruit bien mûr, a des notes d’épices douces, une bouche soyeuse et tendre, des tanins bien enrobés, un vin bien expressif de son terroir, comme le Vacqueyras Vieux Clocher Classic rouge 2013, de robe grenat à reflets noirs, aux notes de griotte confite, de truffe et de sous-bois, un vin riche et long en bouche. Il y a également ce CDR Seigneur de Lauris Vieilles Vignes rouge 2013, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d'épices.  Joli Château Lestours Clocher 2013, un très joli Vacqueyras, de couleur grenat, bonne structure riche, veloutée avec de la finesse, de l’élégance. Le Vacqueyras Seigneur de Lauris blanc 2015, élevé et vinifié en barriques neuves 12 mois. Beaucoup de finesse, léger boisé, un vin très floral, très aromatique avec un côté beurré grâce à la macération pelliculaire à froid. Un vin déjà délicieux mais que l’on peut garder trois ans en cave sans problème. Goûtez le Petit Voilier 2016, un rosé très clair, assez explosif, aux arômes de fruits rouges, (framboise, fraise), très franc, très accessible.

Marc et Jean-François Arnoux
Cave du Vieux Clocher
84190 Vacqueyras
Téléphone :04 90 65 84 18
Télécopie :04 90 65 80 07
Email : info@arnoux-vins.com
Site personnel : www.arnoux-vins.com

Clos du PÈLERIN


Le vignoble est dans la famille depuis 3 générations (5 ha, essentiellement plantés de Merlot à 80 %, le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20 % restants). “Nous avons la chance d’être sur une belle veine de terroir riche en crasse de fer, et nous avons aussi beaucoup de vieilles vignes, certaines ont même 50 ans”, précise Norbert Égreteau. C’est leur fille cadette Laetitia qui reprend l’exploitation. Josette Égreteau n’a qu’un seul mot pour définir le 2016 : “superbe : quantité, qualité, couleur, puissance, arômes, structure, équilibre sont réunis.” Plusieurs millésimes à la vente, dont des plus anciens parfaits aujourd’hui : 2002, 2004, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014. Remarquable Pomerol 2014, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, un millésime très équilibré, classique. Le 2013, où la finesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de fruits légèrement confits, aux tanins amples, est tout en bouche, tout en charme. Le 2012, de couleur profonde, au nez de prune et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins riches et veloutés à la fois, est ample et persistant aux papilles, un vin parfait sur une galantine de canard au foie gras ou un faisan au chou. Excellent 2011, d'un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d'humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Remarquable 2010, au nez puissant où se mêlent les épices et la prune, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, persistant, de garde. Beau 2009, qui allie finesse et charpente, au bouquet concentré, de couleur profonde, de bouche fondue où domine le pruneau confit, corsé, aux tanins enrobés. Le 2008 est de belle matière, de truffe et de cuir, d’un équilibre soyeux, complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle caractéristique. Le 2007, très parfumé, très rond, ample au nez comme en bouche, très réussi, aux tanins fondus, permet d’attendre l’évolution des millésimes précédents.

Josette et Norbert Égreteau
3, chemin de Sales
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 74 03 66 et 06 45 02 35 59
Email : egreteau.norbert@orange.fr

Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


Les vignobles s’étendent sur 300 ha, avec un âge moyen de 30 ans. Les vignes sont cultivées selon les règles de l’agriculture raisonnée, labourage et travail à l’ancienne, en respectant la charte “Nutrition Méditerranéenne en Provence”. Le cahier des charges privilégie au niveau de chaque terroir les méthodes prophylactiques, l'autodéfense de la plante, la phytotechnie et le potentiel au sol. Ceci dans un but de respecter à la fois l'environnement et la santé des utilisateurs et des consommateurs. Dans de nombreuses zones cultivées selon NMP, on arrive à ne plus réaliser de traitements insecticides. Les vins collectionnent les récompenses. Exceptionnel Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rosé César à Sumeire 2016, 50% Grenache et 50% Syrah, sélection parcellaire des meilleures vignes de Château l'Afrique, dont l’étiquette reproduit un détail de l’œuvre conçue et signée par le sculpteur César, dédicacée à la famille Sumeire en 1987, et reproduite sur les coffrets d’emballages, un vin qui dégage un nez de pêche, de rose et d’épices, onctueux et frais à la fois, d’un grand charme. Le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rouge César à Sumeire 2015, Syrah 70 % Cabernet-Sauvignon 20%, Grenache 10 %, terroir argilo-calcaire formé d'alluvions anciennes et caillouteuses, est marqué par des nuances de fumé et de prune cuite, de bouche puissante. Provenant du vignoble de Cuers, le Côtes-de-Provence Château d’Afrique rouge 2015, Syrah 70% Cabernet-Sauvignon 15% Grenache 15%, de robe profonde, au nez de cassis et de poivre, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, typé et intense, poursuit son évolution. On continue avec le Côtes-de-Provence Château d’Afrique blanc 2016, 82% Rolle, 18% Ugni blanc et Clairette, macération pelliculaire, qui sent l’amande, de bouche chaleureuse et vive avec une finale fondue et savoureuse. Le Côtes-de-Provence Château d’Afrique rosé 2016, Grenache 60%, Syrah 40%, de robe rosée pâle, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits de la passion, dégage une longue finale parfumée. Beau Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Coussin rosé 2016, Grenache 70%, Cinsault 20% et Syrah 10%, aux arômes d’aubépine et de pêche, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, très charmeur comme le blanc 2016, Rolle 50% Ugni blanc 50%, de couleur très pâle, d’une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’agrumes et de bruyère, très harmonieux. Il y a aussi ce Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Maupague rouge 2011, Syrah 80%, Grenache 20%, terroir composé d'éboulis et d'argiles gréseuses du crétacé supérieur, ainsi que de colluvions des massifs environnants, un vin de bouche dense et complexe, de belle matière, à prévoir sur une cuisine relevée. Le Château Maupague rosé 2016 est marqué par son Grenache très majoritaire (80%, Cinsault, 10%, Syrah 10%), un joli vin de teinte pâle, de bouche légère et dominée par les petits fruits rouges frais.

Famille Sumeire
Château Coussin - 1 048, chemin de Coussin
13530 Trets
Téléphone :04 42 61 20 00
Télécopie :04 42 61 20 01
Email : sumeire@sumeire.com
Site personnel : www.sumeire.com

DOMAINE ALINE ET REMY SIMON


Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, la commercialisation de notre production a débuté au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situent au pied du majestueux Château du Haut-Koenigsbourg. Avec 6 hectares de vignes et malgré la jeunesse de la maison, nous produisons principalement des vins à Haute Expression et nous alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées. Parmi un grand nombre de références, citons entre autres la gamme des Vieilles Vignes, l’ensemble de nos vins de terroir comme les BURGREBEN ou SILBERGRUB sans oublier notre fameux « ROUGE DE SAINT-HIPPOLYTE ». En 2003, nous avons fêté la naissance de notre dernière cuvée : « HARMONIE », un vin de table qui se décline en blanc ou rosé selon l’humeur. La typicité et la qualité de nos crus sont régulièrement récompensés dans différents concours et revues : Guide hachette, Prix d’Excellence, médailles…

Aline et Rémy Simon
12, rue Saint-Fulrade
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 04 92
Télécopie :03 89 73 04 92
Email : alineremy.simon@wanadoo.fr
Site : alineremysimon
Site personnel : www.domaine-simon.fr


> Nos dégustations de la semaine

GATINOIS


Vignoble de 7,2 ha, 30 parcelles, une moyenne d’âge des vignes de 20 ans. La 12e génération a la volonté de conserver et de poursuivre le style de la maison.
Son Champagne Grand Cru brut Millésime 2009, d'une belle harmonie, tout en fruits et finesse, une cuvée ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche parfumée avec des connotations de genêt, de rose, de poire, d’une séduisante persistance en finale.
Beau Grand Cru Rosé d’Aÿ, au nez de petits fruits mûrs, souple, de belle robe, de bouche très fruitée, aux nuances de framboise et de rose, ample, mêlant structure et raffinement, comme ce Grand Cru Tradition brut (Pinot Noir très majoritaire avec 10% de Chardonnay), ample et parfumé, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs. Le Champagne brut Grand Cru Réserve est riche, où l'on décèle des nuances de citron et de miel, associant puissance et distinction, un vin élégant, parfumé.

Louis Cheval-Gatinois
7, rue Marcel-Mailly
51160 Aÿ
Tél. : 03 26 55 14 26 et 06 81 06 81 69
Fax : 03 26 52 75 99
Email : contact@champagne-gatinois.com
www.champagne-gatinois.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

La BASTIDE BLANCHE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Michel Bronzo élève l’un des plus grands crus de la région, où la sagesse des prix s’allie à une structure et à une typicité hors-pair. Tous les Vins sont en Bio depuis 2012. Les fils, Julien et Nicolas, commencent à épauler Michel Bronzo dans la gestion du domaine.
“Millésime 2015 : nous avons eu un hiver très humide, compliqué à gérer en ce qui concerne les travaux dans les vignes, explique Stéphane Bourret, Directeur. Le printemps a été sec et chaud mais contrairement aux années précédentes, nous n’avons pas eu d’amplitudes thermiques importantes entre nuits et jours.
L’été a été aussi très sec pas forcément caniculaire et toujours pareil sans amplitudes thermiques notables. D’un point de vue végétatif, cela a donné un départ de végétation assez précoce et un début de croissance très rapide, nous laissant craindre une vendange très précoce. Puis la végétation a un peu souffert certainement par le manque d’alternance de température entre nuit et jour…Toujours est-il qu’il y a eu un net ralentissement. Au final, nous avons eu des dates de vendanges classiques vers le 10 septembre mais avec une maturité des divers cépages finalement assez homogènes…
Ce fût donc d’un point de vue cultural très facile car peu de pression… La vendange était parfaitement saine, sans tri et abondante…En gros nous sommes ravis (pour une fois !). Cette période de vendanges fut elle aussi clémente (sans pluie) et assez fraîche. Cela nous a permis d’attendre des maturités optimales pour chacun des cépages. Les blancs et les rosés sont aromatiques vifs et très typé Bandol avec des notes d’épices caractéristiques du domaine et de l’appellation…Bien qu’encore sur lies, le profil des Vins aujourd’hui nous plaît beaucoup. Et pour ma part, je trouve que les Mourvèdres ont rarement été aussi complets : aromatiques et vifs mais avec une très jolie densité. C’est à la fois moderne et classique dans l’expression bandolaise. Pour les blancs, idem. Clairette et Ugni Blanc ont pu arriver à belle maturité et cela donne des Vins très complets.
Pour les rouges, nous pensions avoir un millésime dans la veine des 2011 ou 2007 : puissant, solaire, sur le fruit noirs. Nous serons plus dans la veine des 2010 : élégant, frais et épicé… Les peaux des raisins étaient assez fines et il a fallu travailler en douceur pour extraire des tanins qui se révèlent assez élégants. L’équilibre des Vins est construit sur le duo tanins/acidité. L’élevage devrait approfondir ces Vins. Mais il faudra surtout éviter de travailler sur des élevages trop marqués. Pas sûr que les bois neufs soient intéressants sur ce millésime car ils travailleront le vin trop violemment. Rendez-vous dans 18 mois pour un très beau millésime classique de Bandol sans ostentation.
Millésime 2014 : les blancs se goûtent aujourd’hui très bien. Ils sont aromatiques, gras et frais. Pour les rosés, comme d’habitude pour les rosés de Bandol, ils se goûtent mieux aujourd’hui qu’en début d’été avec des notes épicées prononcés. Malgré tout, la difficulté du millésime se retrouve. Il manque de fraîcheur et de complexité.
Pour les rouges, après le millésime difficile (pluies et grêle pendant les vendanges) nous sommes très agréablement surpris par ces Vins. L’élevage a fait son œuvre. Certes ce n’est pas sur la puissance, mais le vin s’est construit tranquillement. Les notes de fruits se sont révélées… C’est frais, sur les fruits, bien équilibré. Ce n’est pas une année où nous produirons la cuvée Estagnol mais la cuvée Fontanieu est très typé de son terroir (floral, trame tannique serrée et fine).
Millésime 2013 : fougueux et sur les fruits. Les rouges sont gourmands sphériques et révélent des notes d’épices, de fruits noirs, de zan. Nous sommes sur le type Bandol même, généreux et puissant. On retrouve les accents de 2007 peut-être moins alcooleux, plus frais mais tout aussi puissant… Très beaux Vins à boire sur la jeunesse si l’on aime les Vins méridionaux tanniques ou à garder de très nombreuses années. L’acidité présente est un gage indéniable d’un potentiel de garde élevé.
Millésime 2012 : c’est une année plus froide qu’habituellement avec des maturités un peu plus tardives que les dernières années. Malgré tout, un temps clément nous a permis d’atteindre des maturités optimales et un état sanitaires parfait. Nous sommes en présence d’un millésime plus dans le registre du fruit et de la finesse (un peu comme 2005 ou 2000) que dans le registre de la puissance et des épices comme pouvaient l’être des millésimes comme 2011 ou 2009. L’acidité présente dans les Vins laisse présager d’un potentiel de garde intéressant. Aujourd’hui les Vins développent au nez des notes de fruits noirs et de fleurs bleues. En bouche, ils se révèlent gourmands et digestes avec une trame tannique élégante et des notes plutôt sur les fruits noirs et florales.”
Dégusté sur place, cet exceptionnel Bandol rouge cuvée Fontanieu 2012, marqué par son Mourvèdre planté sur un sol argilo-calcaire (rendements de 30 hl/ha, vignes de 35 ans), non filtré, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit une fort belle évolution, à déboucher avec des magrets de canard rôtis et fricassée de champignons des bois des bois ou ujn collier d'agneau en navarin (25 €, il les vaut bien).
Tout aussi superbe, le Bastide Blanche Bandol rouge cuvée Estagnol 2010, dans la lignée du grand 2009, concentré, avec des senteurs de groseille et d’épices, d’une belle persistance, aux tanins puissants, aux nuances de cassis et de cannelle en finale, de bouche charnue, de garde, bien sûr.
La Bastide Blanche Bandol rouge 2013, aux arômes de myrtille et d’épices, avec des tanins souples et bien présents à la fois, est un vin riche en couleur, classique, mêlant ampleur et structure, de très bonne évolution. Le 2012 est de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, est un vin riche et typé, de très bonne garde, qui s’adapte à un agneau à la provençale ou une estouffade de bœuf (17 €).
La Bastide Blanche rosé 2015 m’a beaucoup plu, avec cette bouche friande dominée par l’abricot et les fleurs fraîches, de robe vive, un bien joli vin associant nervosité et suavité, de belle finale avec cette nuance finement épicée (14 €), toujours à la tête de son appellation, comme ce blanc cuvée Estagnol 2012, un très joli vin qui dégage de subtils arômes d’amande, de pomme reinette et de tilleul, tout en harmonie, ample, d’une finale ample et florale, parfait avec une daurade au vin blanc ou des écrevisses flambées.

Michel et Louis Bronzo
367, route des Oratoires
83330 Sainte-Anne-du-Castellet
Tél. : 04 94 32 63 20 et 04 42 08 84 80
Fax : 04 94 32 74 34
Email : contact@bastide-blanche.fr
www.vinsdusiecle.com/bastideblanche

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château PUY D'AMOUR


En 1998, Murielle et Johann Demel, animés d’une même passion pour la vigne et le vin, reprennent ce vignoble de 14 ha, puis, le choix est fait pour l’agriculture biologique par respect pour l’environnement et le plaisir de travailler en harmonie avec la nature.
Excellent Côtes-de-Bourg Traditionnel Puy d’Amour 2014, de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, bien persistant en finale (6 €).
La cuvée Grain de Folie N°5 2014, développe un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de cassis et de cannelle, harmonieux, riche et parfumé, un vin très équilibré et de belle matière, à savourer sur un coq au vin (7,50 €). Le Crémant de Bordeaux rosé Bulles d’Amour est très fruité, tout en arômes (groseille mûre), vraiment très agréable (10 €).

Murielle et Johann Demel
5, Marchais
33710 Saint-Seurin-de-Bourg
Tél. : 05 57 68 38 01 et 06 07 35 24 96
Email : puydamour@orange.fr
www.puydamour.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015

 




DOMAINE PICHARD


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE VINCENT BACHELET


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHAMPAGNE GREMILLET


CHÂTEAU FILLON


CHAMPAGNE GOSSET


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU REDORTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales